• Iron web, le site des fans d’Iron man
    Iron web, le site des fans d’Iron man
    Iron Man ou « homme de fer » est le titre attribué au vainqueur d’un des plus longs triathlons du monde.  Dénommé « Ironman triathlon » ou simplement « Ironman », cette épreuve pluri-disciplinaire est organisée par la Word Triathlon Corporation (WTC). Sans répit, les triathlètes en lice, doivent enchaîner une série de 3 longues épreuves de courses nécessitant une endurance […]
    Read More
  • Les 10 plus beaux ironman
    Les 10 plus beaux ironman
    Classement par Iron Web des 10 Ironman aux paysages sublimes, dépaysement assuré Au vu de leur succès, les courses Ironman se sont vite répandues autour du monde. Iron Web vous propose son « top 10 » des plus beaux marathons à travers le globe. Mettez vos lunettes de soleil et vos chaussures de marche et n’oubliez pas votre […]
    Read More
  • Les ironman les plus difficiles
    Les ironman les plus difficiles
    Autour du monde, Iron Web présente les Ironman les plus ardus Bien entendu, courir un Ironman est une véritable performance physique. Le remporter tient de la prouesse. Pourtant, il y a des personnes pour qui « juste un Ironman » ne suffit pas, ils recherchent des épreuves toujours plus difficiles. Voilà Pourquoi Iron Web a sélectionné pour […]
    Read More
  • Tarifs
    Tarifs
    Read More
Iron web, le site des fans d’Iron manLes 10 plus beaux ironmanLes ironman les plus difficilesTarifs

Iron web, le site des fans d’Iron man

Iron Man ou « homme de fer » est le titre attribué au vainqueur d’un des plus longs triathlons du monde.  Dénommé « Ironman triathlon » ou simplement « Ironman », cette épreuve pluri-disciplinaire est organisée par la Word Triathlon Corporation (WTC). Sans répit, les triathlètes en lice, doivent enchaîner une série de 3 longues épreuves de courses nécessitant une endurance exceptionnelle. Iron web propose une lucarne sur cette compétition sélective qui force le respect et suscite un engouement sans cesse croissant chez les sportifs tant amateurs que professionnels.

Retour sur la création de l’Ironman et des plus anciennes épreuves

Remportée par Gordon Haller en 11 h 46 min 58 s, la première édition officielle de l’Ironman s’est tenue aux États-Unis, notamment à Honolulu le 18 février 1978, sous la houlette de John et Judy Collins. Sur les 15 participants, 12 ont pu terminer cette éreintante compétition. L’histoire de ce long triathlon remonte à 1977 lorsque, pour trancher un débat informel sur des performances personnelles, John Collins (commandant à l’US Navy) proposa que le meilleur athlète soit celui qui sortira vainqueur de l’ensemble des trois étapes consécutives suivantes : de la natation sur 3,85 km (Waikiki Roughwater Swim), du vélo sur 185 km (course cycliste Around-Oahu) puis une course à pied sur 42,195 km (marathon d’Honolulu). Pour que l’enchaînement soit parfaitement instantané, il fait coïncider le point d’arrivée d’une étape avec le point de départ de la suivante. Iron Web vous permettra de comprendre les détails de l’organisation.

En 1979, en raison de conditions météorologiques défavorables, seuls 15 triathlètes prendront le départ sur les 50 sportifs présents. Cette seconde édition se solde par la victoire de Tom Warren en 11 h 15 min 56 s. Lynn Lemaire, qui vient en cinquième position, s’avère la première Iron Woman de l’histoire en bouclant la compétition en 12 h 55 min 38 s. Après la publication d’un reportage de 10 pages portant sur ce rendez-vous sportif, les organisateurs reçoivent une centaine de demande de participation. En définitive, 106 triathlètes hommes et 2 dames ont pris le départ à la troisième édition, remportée par Dave Scott, un professeur de natation, en 9 h 24 min 33 s. Avec un temps de 11 h 21 min 24 s, l’Américaine Robin Beck, 12e au classement général, sera la Iron Woman de l’édition 1980.

L’Ironman aujourd’hui vu par Iron Web

Le Full Ironman, souvent qualifié de triathlon XXL, s’articule en une série de trois courses consécutives et sans repos de 226 km : de la natation sur 3,8 km, suivie d’une course à vélo sur 180 km, qui précède un marathon de 42,2 km. En général, le départ a lieu entre 6 h et 7 h du matin et doit nécessairement s’achever à minuit. En raison de la notoriété grandissante de l’Ironman  et du nombre pléthorique des demandes de participations, plusieurs épreuves qualificatives sont organisées sur tous les continents. Iron Web est là pour vous en donner un aperçu !

En 2005, la WTC institue la série Ironman 70.3 Half Ironman dont le parcours total s’avère 70,3 miles (113 km), soit la moitié du format complet. Cette formule est aussi prisée et donne lieu à diverses compétitions. Comme vous pouvez le découvrir sur Iron Web, les athlètes professionnels y cumulent des points en vue de participer au championnat mondial du triathlon XXL. Les sportifs amateurs y obtiennent également leurs qualifications pour le mondial d’Hawaï.

Les grandes figures de l’Ironman

Plusieurs triathlètes ont su retenir l’attention. Le cycliste olympique John Howard remporte en 1981 la première édition du Big Island d’Hawaï, Julie Moss se fait remarquer en février 1982 en franchissant la ligne d’arrivée en deuxième position à quatre pattes, en raison d’une fatigue extrême et d’une déshydratation marquée. Surnommée « the Queens of Kona » (La Princesse de Kona), Paula Newby-Fraser, triathlète américaine d’origine zimbabwéenne, cumule 23 victoires en compétition Ironman dont 8 au championnat mondial. En huit participations de 1980 à 1987, le triathlète américain Dave Scott, surnommé « the man » (l’homme) est 6 fois sacré champion. Son compatriote, Mark Allen, est co-détenteur de ce record, avec le mérite d’avoir enchaîné 6 victoires consécutives. L’Australien Greg Welch (chez les hommes) et la Canadienne Heather Fuhr (chez les dames) sont les deux premiers triathlètes non-étasuniens à remporter le championnat du monde Ironman, respectivement 1994 et en 1997 tandis que le Belge Luc van Lierde et la Suissesse Natascha Badmann sont les deux premiers triathlètes européens à l’avoir fait, respectivement en 1996 et en 1998.

« Tout est possible » est un véritable leitmotiv pour les triathlètes qui redoublent d’ardeur chaque année, avec à la clé, des records régulièrement battus. Avec Iron Web, vivez les rendez-vous Ironman comme si vous y étiez !